Cadre de ville
tpl-bleu

Développement durable

NOUVELLE BORNE DE RECHARGE ÉLECTRIQUE 

 

Dans le cadre d’une convention signée avec le ministère de l’environnement et suite à une enquête auprès des communes, près de 20 bornes sont en cours de déploiement sur le territoire par la Communauté d’Agglomération du Pays de Gex. La commune s’équipe d’une nouvelle borne électrique sur le parking du Colombier pour recharger les voitures. La tarification est de 0.24€/kWh pour les abonnés au service et de 0.34€/kWh pour les non abonnés. Cette borne double permet une recharge de 100 km du véhicule en moins d’une heure, sur la plupart des véhicules acceptant la recharge accélérée à 22 kW. Elle est équipée de prises de type 2 et de prises type E/F.

L’abonnement annuel, incluant le coût d’un badge, s’élève à 10€. Les abonnés pourront payer la recharge via ce badge ou via leur smartphone. Les non-abonnés pourront payer via smartphone, carte bancaire sans contact ou badge provenant d’un autre opérateur de mobilité.

Un site web local sera mis en place dès le lancement du service.

LA GESTION DE L’ÉCLAIRAGE PUBLIC SUR LA COMMUNE

 

Bien voir pour éviter les accidents de circulation, cheminer en toute sécurité et prévenir tous risques d’agression, telles sont les fonctions de base de l’éclairage public.

L’espace des voiries et les espaces piétonniers sont pensés et installés en fonction de ces contraintes précises et d’une règlementation évolutive. Viennent s’ajouter à ces impératifs de nombreuses autres exigences techniques, économiques, architecturales et environnementales. 

La commune, soucieuse des aspects environnementaux depuis de nombreuses années réhabilite et modernise continuellement son  réseau d’éclairage dans le cadre d’un contrat avec une entreprise locale, afin de réduire la pollution lumineuse et la consommation électrique.

La technologie LED et la mise en place de programmateurs intelligents permet d’atteindre ces objectifs.

Le réseau communal du domaine public de Prévessin-Moëns compte aujourd’hui 1330 luminaires, gérés par 47 armoires de commande. Le remplacement des lampadaires par des projecteurs LED permet de réduire de 2  à 6 fois la consommation pour un éclairement identique. Toutes les rénovations de voirie s’accompagnent d’un passage à l’éclairage LED. Pour ne citer que quelques exemples, c’est le cas pour la route Bellevue, le chemin des Hautins, la promenade de la Gotaz, le chemin Pré de planche, la route de St Genis, la route de Vésegnin, le carrefour de Brétigny et prochainement la route de Mategnin.

La réduction programmée du niveau d’éclairage au cours de la nuit permet de réduire la pollution lumineuse tout en gardant un niveau de sécurité suffisant. D’une manière générale, un abaissement systématique de la puissance est programmé sur tous les tronçons à éclairage LED :

de minuit à 6h du matin le niveau d’éclairage est réduit de 100% à 10%.  

Le déclenchement de l’éclairage sur détection est aussi prévu, de même que l’extinction totale sur certaines tranches horaires. C’est notamment le cas dans le Parc du Château chaque nuit entre minuit et 5h du matin.

Enfin la teinte et la diffusion de la lumière sont aussi choisies pour ménager la vision des usagers et de la faune. Des éclairages directifs aux teintes chaudes sont ainsi privilégiés. Les services municipaux interviennent aussi lors de la mise en route de programmes privés pour informer des orientations locales et préconiser des solutions pour l’éclairage des parties communes (LED, abaissement programmé ou extinction, …).

LES ESPACES VERTS

 

Notre collectivité s’est lancée dans une politique de gestion différenciée des espaces verts. En effet la volonté d’adopter des méthodes plus économiques et plus écologiques était un objectif clairement identifié par notre commune. L’accroissement des surfaces à entretenir, les compétences de notre service espaces verts et la volonté d’une gestion plus respectueuse de la nature et de la biodiversité sont les moteurs de cette nouvelle gestion.

En voici quelques exemples :

  • Parc du château : tonte des bords de chemins et des allées, fauche et récolte 2 à 3 fois/an des grands espaces par un agriculteur de la commune; récupération du broyage des déchets végétaux et étalement dans les allées en sous-bois; suivi de la ceinture végétale en gestion minimale pour favoriser la biodiversité (avec conseils d’un expert forestier). Le retour d'orchidées sauvages a d'ailleurs pu être observé.

  • Surfaces herbeuses : tonte raisonnée des pelouses en mulching en ramassant au minimum (gain de temps, de transport, de déchets); passage de l’épareuse en bord de routes en gestion raisonnée (décalage des fauchages hors période de reproduction des insectes et oiseaux).

  • Traitement des mauvaises herbes et ravageurs : aucun herbicide et pesticide; utilisation d’un désherbeur mécanique 2 à 3 fois / an; passage de la débrousailleuse et désherbage manuel; utilisation de produits non toxiques et agréés bio pour le traitement des chenilles.

  • Massifs arbustifs : renouvellement des anciens massifs avec plantation d’espèces plus résistantes à la sécheresse, incorporation de plantes vivaces variées, réduction des annuelles (économie d’arrosage et de temps de personnel), choix variétal étendu (vivaces, graminées, arbustes à fruits pour les oiseaux, plantes mellifères), paillage avec broyage de bois issu de récupération (horticulteurs locaux). Des plantations de haies gourmandes dans plusieurs espaces publics permettront de déguster des framboises, groseilles,...

  • Centre Technique : tri sélectif maximum (bois, ferraille, carton, emballage, verre, plastique); optimisation de l’utilisation des véhicules; renouvellement du parc automobile avec des véhicules électriques; tondeuse essence au lieu de diesel; petit matériel électrique d’espace vert au lieu de thermique (taille-haie, débroussailleuse, tronçonneuse) pour limiter les émissions de CO2 et pour réduire le bruit.

  • Mais également : suivi de l'état sanitaire des arbres (nombreux chênes et frênes anciens); protection des haies; conseils aux usagers (avec soutien si besoin d’un expert forestier).