Culture, sport et loisirs

Retour en images

Vous trouverez ici des retours  en textes et en images sur les évènements récents qui se sont produits dans la Commune ou dans ses alentours.

Marché de Noël

Du 1er au 3 décembre

Cérémonie du souvenir - 11 novembre 2017

 "Messieurs les maires, Mesdames et Messieurs les élus, les représentants des anciens combattants, des forces de l’ordre, de la gendarmerie, de la police, des pompiers, Madame la principale, Mesdames les directrices d’école, chers enfants, chers membres de la société musicale de Ferney, je vous remercie infiniment d’être présents aujourd’hui, et particulièrement le Conseil Municipal des jeunes, les jeunes de la société musicale de Ferney et les collégiens du Joran, rassemblés pour commémorer le 11 novembre. 

Le lundi 11 novembre 1918, au carrefour de Rethondes, en forêt de Compiègne dans la « voiture 2419D » de la Compagnie des wagons-lits réquisitionnée par l’armée, la convention d'Armistice est signée à 5H10 du matin. Cependant conformément à son article 1er, les canons ne se sont réellement tus que 6 heures après soit à la 11ème heure, du 11ème jour du 11ème mois. Comment, en ce jour de commémoration, ne pas penser au dernier soldat français tué au feu: Augustin Trébuchon tombé à 10h50 à côté du village de Vrigne-Meuse. Comment ne pas penser aux plus 9,5 millions de ses compagnons morts pour la France et aux nombreux millions d’invalides, de mutilés, de femmes et d'hommes détruits physiquement et moralement.

Non seulement ce 11 novembre doit nous permettre de rendre hommage à tous ces anciens combattants car nous sommes dépositaires de leur courage, de leur abnégation, des sacrifices qu'ils ont consentis, des souffrances qu'ils ont endurées, des valeurs qu'ils ont défendues mais aussi de questionner l'histoire. Cette guerre a laissé une Europe saignée, dépeuplée, en déclin démographique, endettée, dévastée sur le plan économique.

Notre devoir, aujourd’hui, est de rappeler aux jeunes générations que cette guerre qui devait être « la der des ders » et qui mit à feu et à sang l'Europe est d'abord née de l'exacerbation des nationalismes, pour qu'elles en évitent à jamais les pièges. Cependant la France est en guerre aujourd’hui, l’Europe est en guerre, une guerre non conventionnelle, « une drôle de guerre » comme le disait l’ancien chef d’état-major des armées, le général de Villiers hier 10 novembre : une guerre contre le terrorisme islamiste. Mais rappelons-nous qu’à l'époque, en Europe la méfiance était générale : entre la France et l'Allemagne à propos de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine arrachées aux français en 1871; entre le Royaume uni et l'Allemagne pour la primauté industrielle, commerciale et maritime; entre la Russie et l'Autriche -Hongrie pour la domination des slaves du Sud; entre l'Allemagne et l'Italie et tous les autres parce que Berlin et Rome estiment avoir été privés de colonies.

Pour ne pas laisser écraser les Serbes, la Russie s'oppose à l’Autriche-Hongrie soutenue par l'Allemagne et théoriquement par l'Italie .C'est la Triple Alliance. La Russie est soutenue par la France et l'Angleterre .C'est la triple -entente. La course aux armements commence. L'engrenage est terrifiant : la machine à tuer se met en marche. Le piège se referme inexorablement. Certains historiens diront que l'Europe s'est sabordée, s'est suicidée en 1914.

Et aujourd'hui donc ? Les acteurs de cette guerre ne sont plus là : Lazare Ponticelli, immigré italien et dernier poilu français est mort le 12 mars 2008 à l'âge de 110 ans. Celui-là même qui avouait avoir très vite perdu le sens de la guerre « on se tirait dessus et on ne se connaissait pas. Pourquoi s'interrogeait-il ? C'est donc à nous qu'il incombe de mener un autre combat : celui de la transmission. Chacun d'entre nous a un rôle à jouer pour substituer la démocratie aux tyrannies, substituer la médiation et l'arbitrage aux conflits armés, même si s’armer est nécessaire pour éviter d’avoir à faire la guerre : quel paradoxe ! 

Faire émerger l'universelle fraternité des hommes. Aucun geste, aucune parole en ce sens n'est mineure.

Et si nos gouvernants donnaient l'exemple : il y a quelques 25 ans François Mitterand et Helmut Kohl se tenaient la main sur le champ de bataille de Verdun. En 2009, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ravivaient ensemble la flamme du tombeau du soldat inconnu. Nous pouvons aussi, soyez en sûrs, apporter notre pierre à l'édifice de la Paix. Aujourd’hui malheureusement, nous ne pouvons que constater l’inefficacité de l’Europe pour gérer les conflits difficiles du Moyen-Orient. Notamment en Syrie, en Irak.  A un an des élections européennes, nous avons plus que jamais besoin d’une Europe politique de la Défense.

Comme Victor Hugo, lors de son discours d'ouverture du Congrès de la Paix, le 21 août 1849 j'aimerais me prendre à rêver « qu'un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne."

 

 

Car pour l’art Adultes

23 septembre

 

Visite du lac souterrain de Saint Léonard puis visite et conférence de l'exposition Cézanne à la fondation Giannadda.

Journées du Patrimoine

Samedi 16 septembre

 

 

Granistel et les sortilèges de la forêt

Samedi 2 et dimanche 3 septembre

 

© Lily Grangier

Yokoso Iwate !

Lundi 21 août

 

La commune de Prévessin-Moëns a reçu lundi 21 août la visite d’une délégation de parlementaires japonais de la province d’Iwate. La préfecture d’Iwate, dans le Japon du nord, est en effet susceptible d’héberger sur ses terres le futur accélérateur linéaire qui devrait succéder au LHC.

La délégation de parlementaire est donc venue à Prévessin-Moëns pour s’enquérir des  problèmes culturels, sociaux, économiques et administratifs que la commune avait pu rencontrer avec l’arrivée du CERN en 1971 afin de se préparer au mieux à l’arrivée chez eux d’un flux similaires de scientifiques étrangers.  A l’aide d’une interprète, les parlementaires ont pu recevoir des réponses aux nombreuses questions qu’ils ont posées pendant près de 2 heures au 1er adjoint de la commune, ancien ingénieur au CERN. Un verre de l’amitié a clos la visite et des petits cadeaux ont été échangés. Cette visite était la première d’une série de discussions que la délégation a organisées tant avec des autorités françaises que suisses.

Fête nationale

Jeudi 13 juillet

 

Fête de la musique

Samedi 17 juin

 

Carnaval des écoles

Mercredi 12 avril

Inauguration Ecole ALICE

 

Samedi 11 mars l’école ALICE, nouvelle école primaire de la commune ouverte en septembre 2016, a été inaugurée par Aurélie Charillon et le Conseil Municipal, en présence de Benoît HUBER, sous-préfet de l’arrondissement de Gex-Nantua, Stéphanie Pernod-Beaudon, députée, Marilyne REMER, Inspectrice d’Académie, Frédérick BORDRY, directeur des accélérateurs et de la technologie du CERN et de nombreux maires et conseillers départementaux. 

Les familles ont pu visiter cette chaleureuse et accueillante école, nommée d'après l'expérience A.L.I.C.E du CERN, et admirer les dessins, peintures et inventions réalisés pour l’occasion par les élèves de toutes les classes. Grâce à la participation active et généreuse du CERN, des ateliers scientifiques ont été proposés aux plus jeunes et des interventions explicatives sur l’expérience ALICE données aux adultes. Madame Dieupart-Perruchione, directrice de l’école et son équipe enseignante, ainsi que l’équipe des parents du Sou&Co ALICE étaient heureux de voir ainsi leur école mise à l’honneur ! 

Marché de Noël 2016

Du vendredi 2 au dimanche 4 décembre 25 chalets avaient été disposés sur le parvis de la Mairie ainsi qu'un barnum qui abritait la restauration proposée par l'Amicale des pompiers.
Vendredi soir après l'inauguration officielle, sculpture sur glace et chorale des enfants de maternelle de la Bretonnière qui ont chanté de tout leur coeur malgré le froid et l'heure tardive pour eux.
Le samedi a été émaillé de nombreuses activités: ateliers c réatifs pour enfants, promenades en caléche ou sur un poney, maquillage, concert de jazz, contes et des échassiers très étranges dans leur tenues violettes.
Le dimanche encore des ateliers créatifs, des contes et à 11h du matin une autre chorale d'enfants de primaire.
Bien sûr le père Noël était là avec des friandises et une boite aux lettres permettait de lui envoyer des demandes de cadeaux.
Merci aux exposants qui ont gardé le sourire malgré le froid et merci à nos sponsors qui ont permis la réalisation des animations.

Retrouvez les photos de l'évènement dans notre photothèque

Jul-6984

Cérémonie de la Sainte Barbe

Samedi 26 novembre 2016

 

Etaient présents (de gauche à droite sur la aphoto) : 

  • Le commandant du SDIS de l'Est-Gessien - Le capitaine Rafaitin
  • Le Lieutenant-colonel chef du groupement du Haut-Jura - M. Vernier
  • Le sous-préfet de Gex - M. Hubert
  • La députée de l'Ain - Mme Pernod-Beaudon
  • Le 1er adjoint de Prévessin-Moens - M. Frammery
  • Le Pésident du SIVOM de l'est gessien : M. Giriat
  • Le Maire d'Ornex - M. Obey
  • Le Vice-président de la CCPG, Conseiller départemental et Maire de Ferney-Voltaire  - M. Raphoz

La cérémonie de la Sainte Barbe est la fête des pompiers à travers toute la France. Elle étsit organisée par le syndicat des sapeurs pompiers  à la caserne du SDIS de Prévessin-Moëns samedi 26 à 18h. Elle a commensé par un moment solennel de recueillement devant la stèle située à l'entrée de la caserne pour les pompiers décédés cette année dans l'exercice de leurs fonctions. Les officiels ont ensuite apporté tour à tour  leurs témoignages de sympathie et de respec tpour l'action des pompiers du SDIS en 2016. Un verre de l'amitié a clôturé la partie officielle de la fête qui s'est poursuivie par un repas "privé" pour tous les intervenants du SDIS.

Inauguration de l'Espace DIDEROT

Jeudi 20 octobre 2016

 

Etaient présents : 

  • Mme Pernod-Beaudon - Députée de l'Ain
  • Mme Luga-Giraud & M. Paoli - Conseil Départemental
  • Mme Charillon - Maire de Prévessin-Moëns
  • M. Bouvier & Mme Pasuelo - Communauté de Commune du Pays de Gex
  • M. André - Pep 01
  • Mme Tannières - Association ECLAT
  • Mme Rinaldi - Pôle Autisme

 

Ce jeudi 20 octobre, les officiels étaient présents pour inaugurer le nouvel Espace Diderot de Prévessin-Moëns. 

Ancienne mairie-école de Vésegnin construite en 1842, ce bâtiment accueille depuis 1992 l’association ECLAT, association de personnes handicapées du Pays de Gex. 

Aujourd’hui, l’Espace DIDEROT accueille l’Association ECLAT, le Pôle Autisme Pays de Gex et le SESSAD Autisme. 

Une dénomination du bâtiment qui met à l’honneur le philosophe Denis DIDEROT, qui dans ses essais, a cherché à démontrer l'égalité des esprits, pourvu qu'on leur consacre suffisamment d'instruction et d'éducation. 

Un lieu de vie et d’éducation pour les enfants et pour les adultes, lieu unique et centre ressources pour les familles, concernées par des situations diverses de handicap, et confrontées à des parcours que l’on se doit de simplifier. 

L’Espace DIDEROT a été construit à proximité de l’Unité d’Enseignement Maternelle, la 1ère et la seule du Département l’Ain, et de l’ULIS de l’école des Grands Chênes qui accueillent tous les jours de jeunes enfants, âgés de 3 à 11 ans, atteints de troubles du développement ou troubles autistiques. 

Un grand érable de Freeman a été planté devant l’extension lors de cette inauguration, avec l’aide des enfants de l’association ECLAT...

Inauguration de la piste cyclable Route de l'Europe

Vendredi 14 octobre, à 11h00 ...

... les personnalités du Pays de Gex et du CERN étaient réunies autour d'Aurélie Charillon pour inaugurer la piste cyclable  de 3 m de large et de 2,4 km  de long en site propre. Cette piste cyclable relie le carrefour à feux du CERN à la D984 (route de St Genis) à travers le bois de Serves. La piste cyclable se prolongera  en 2017 jusqu'à l'entrée du site du CERN dans le cadre des travaux d'aménagement du carrefour à feux. Les travaux ant été cofinancés par la commune de Prévessin-Moëns,  le CERN et le Département avec une participation de St Genis-Pouilly.

 

De gauche à droite en train de couper le ruban : Hubert Bertrand, Maire de St Genis-Pouilly, Aurélie Charillon Maire de Prévessin-Moëns, Véronique Baud, Conseillère Départementale et Martin Steinacher, Directeur des Finances et des Ressources Humaines du CERN.

Jour de la nuit

Samedi 8 octobre - Parc du Chateau

 

Sous un ciel couvert, des enfants ... et leurs parents sont venus très nombreux à ce Jour de la Nuit. Ils se sont tout d'abord initiés à la construction et à l'utilisation d'une "horloge aux étoiles" avant de poursuivre la soirée par une grande balade découverte dans le Parc. Elle s'est terminée par la projection d'un film documentaire et par des explications sur les étoiles dans un planetarium gonflable faute de pouvoir observer le ciel "pour de vrai".