Culture, sport et loisirs

Retour en images

Vous trouverez ici des retours  en textes et en images sur les évènements récents qui se sont produits dans la Commune ou dans ses alentours.

Dimanche au château, une belle réussite musicale !

Dimanche 1er juillet

 

Une chaleur estivale, un décor idéal… tout était réuni pour passer un moment convivial autour du chant lyrique. Les deux sopranos Saskia Jarrell Coria et Francesca Giarini Dalhen ; Eric Dalhen, baryton ; Denis Frenkel et Elio Coria, pianistes ont entraîné les spectateurs, au fil des pièces et des décors, dans une scène de ménage loufoque et amusante !

Ciné Plein Air

Vendredi 29 juin

 

Franc succès pour ce premier Ciné Plein Air de l'année ! Merci à tous pour votre participation ainsi qu'un grand merci à l'Association du Personnel de Prévessin-Moëns, qui a régalé petits et grands avec ses pop-corns, glaces et boissons.

Fête de la Musique

Samedi 16 juin 2018

 

C’est sous un beau soleil estival que la Fête de la musique 2018 a débuté dès 17h30, au Parc du Château. Cette année, la commune de Prévessin-Moëns a proposé une programmation résolument éclectique : le «Kiosque à musique» a lancé les festivités avec ses élèves de première année en piano, guitare, percussions et saxophone pour leur premiers pas sur scène, sans oublier les jeunes artistes des cours d’éveil musical !

Les concerts ont débuté avec «Dara», une jeune et sensible artiste prévessinoise à la voix douce et entraînante. Puis, «Mississippi Mud Blues Band», groupe gessien, est entré en scène avec ses quatre musiciens amoureux de blues et de rock, dans une ambiance qui a fait taper du pied le public ! Puis, place à «BUNN feat. Michaël Stroudinsky», un duo envoutant et un univers unique associant une voix douce et mélancolique à des beats électro pop. La suite de la soirée a été animée par le groupe «The

Apologies», groupe franco-genevois spécialisé dans la pop, le soul et le blues-rock. De Britney à Slash, en passant par des chansons originales, The Apologies mêlent une sensibilité mélodique à une instrumentation rock, mettant en avant une guitare captivante. En fin de soirée, la tête d’affiche «Jabberwocky», internationalement connue, est entrée en scène. Ce groupe singulier mélancolique et solaire, mélange d’univers électroniques aux influences house et funk a enflammé la scène du Parc du Château et a terminé cette soirée haute en musicalité et convivialité !

 

Un immense merci à l’Amicale des Pompiers et le Sou de l'école de la Bretonnière, pour les menus gourmands, les desserts et les rafraîchissements qu’ils ont proposés !

Fête des quartiers

Vendredi 25 mai 2018

 

Pour sa 4ème édition, la Fête des Quartiers au Parc du Château a rassemblé environ 150 habitants de la commune autour de tables regroupées par hameaux ou par quartiers de Prévessin-Moëns pour un grand buffet canadien. Un apéritif offert par la commune a démarré la soirée. Des jeux et une buvette ont été proposés par l’Association du Personnel de Prévessin-Moëns et

 

un DJ a assuré une ambiance musicale décontractée, qui a incité les participants à danser. 

 

Plus d'images ici !

Réunion Publique "Coeur de village"

 

Ce mercredi 16 mai de nombreux habitants de la Commune ont assisté à la réunion publique, organisée par la Municipalité.

Madame Aurélie CHARILLON, Maire de Prévessin-Moëns, entourée de son adjoint à l’Urbanisme, Monsieur Jean-Claude CHARLIER, et de son Directeur de l’Urbanisme, Monsieur Elias ASPISI-MONTOYA, ont présenté les outils mis en place ou à venir afin de maîtriser l’urbanisation. 

Ils ont ensuite présenté le projet « Cœur de Village », et répondu aux nombreuses questions des participants.

Salon des créateurs....une première !


Cette première édition du Salon des créateurs organisé le samedi 5 mai a donné le ton et lancé la saison des animations de la commune.

Sous une douce chaleur printanière, une vingtaine d’exposants se sont rassemblé à la salle plurivalente de la Bretonnière, dans une ambiance conviviale et nous ont séduits avec leurs créations variées. Aquarelle, mode, bijoux, sculpture…chaque stand était une invitation au voyage dans l’univers des différents artistes locaux. Un temps de découverte mais aussi de partage et d’échange. Une très belle première édition, et le début d’une belle aventure pleine de créativité !

Escapade printanière au bord du Lot

Ce dimanche 29 avril, un groupe de Seniors de la Commune est rentré d’un voyage de 8 jours proposé par le CCAS de Prévessin-Moëns. Cette année, les Ainés se sont rendus dans l’Aveyron, terre de trésors, du 22 au 29 avril.

Basé à St Geniez d’Olt, la « Cité des Marmots » notre groupe de fringants retraités a pu découvrir entre autres, la Couvertoirade, cité médiévale, templière et hospitalière, classée parmi les plus beaux villages de France, le Grand Viaduc de Millau, un joyau d’architecture contemporaine, d’un esthétisme remarquable – record mondial en hauteur - sans oublier la cathédrale de Rodez avec son clocher gothique flamboyant, véritable dentelle de pierres en grès rose. 

Un savant mélange de visites de l’artisanat local, du savoir-faire français, depuis l’atelier d’un Maitre souffleur de verre, une coutellerie pour la fabrication d’un vrai et authentique couteau de Laguiole et une ganterie à Millau. N’ont pas été oubliées non plus les découvertes gastronomiques, telles que l’Aligot, et leurs matières premières : le fromage de brebis du Larzac, le célèbre Roquefort dans ses caves centenaires ou encore des gâteaux sucrés cuits à la broche.

Réunion Publique

Mardi 27 février

 

Présentation du projet d’aménagement cyclable Route de Moëns à Ornex et route d’Ornex à Prévessin-Moëns

 

Conférence illustrée sur les Massaï

Mardi 27 février

La commune de Prévessin-Moëns a proposé le 27 février 2018 à la Bretonnière, de partir à la découverte du peuple Massaï à travers les aventures illustrées et racontées par Briac Barthes... En 2014, au milieu de ses études d'ingénieur, il décide de partir six mois en Tanzanie en tant que bénévole. Pendant son périple, il découvre différentes tribus et rencontre de nombreuses personnes qui  lui permettent d’explorer le pays sous toutes ses coutures. Loin de tout, il côtoie une tribu très traditionnelle : les Massaïs. Avec ce peuple il vit alors un quotidien que l'on peine à imaginer depuis la France, parsemé de cérémonies et de traditions déroutantes. Il est maintenant de retour en France pour créer une entreprise visant à aider les plus pauvres en Afrique: hiLyte-Power. Celle-ci offrira une variante aux lampes à pétrole plus économique, meilleure pour la santé, et permettant de recharger un téléphone.

28.02 - reupu2

Repas des Aînés

Dimanche 28 janvier

Voeux du Maire 2018

Retrouvez ICI le texte du discours prononcé par Madame la Maire lors de la cérémonie des Voeux 2018

Marché de Noël

Du 1er au 3 décembre

Cérémonie du souvenir - 11 novembre 2017

 "Messieurs les maires, Mesdames et Messieurs les élus, les représentants des anciens combattants, des forces de l’ordre, de la gendarmerie, de la police, des pompiers, Madame la principale, Mesdames les directrices d’école, chers enfants, chers membres de la société musicale de Ferney, je vous remercie infiniment d’être présents aujourd’hui, et particulièrement le Conseil Municipal des jeunes, les jeunes de la société musicale de Ferney et les collégiens du Joran, rassemblés pour commémorer le 11 novembre. 

Le lundi 11 novembre 1918, au carrefour de Rethondes, en forêt de Compiègne dans la « voiture 2419D » de la Compagnie des wagons-lits réquisitionnée par l’armée, la convention d'Armistice est signée à 5H10 du matin. Cependant conformément à son article 1er, les canons ne se sont réellement tus que 6 heures après soit à la 11ème heure, du 11ème jour du 11ème mois. Comment, en ce jour de commémoration, ne pas penser au dernier soldat français tué au feu: Augustin Trébuchon tombé à 10h50 à côté du village de Vrigne-Meuse. Comment ne pas penser aux plus 9,5 millions de ses compagnons morts pour la France et aux nombreux millions d’invalides, de mutilés, de femmes et d'hommes détruits physiquement et moralement.

Non seulement ce 11 novembre doit nous permettre de rendre hommage à tous ces anciens combattants car nous sommes dépositaires de leur courage, de leur abnégation, des sacrifices qu'ils ont consentis, des souffrances qu'ils ont endurées, des valeurs qu'ils ont défendues mais aussi de questionner l'histoire. Cette guerre a laissé une Europe saignée, dépeuplée, en déclin démographique, endettée, dévastée sur le plan économique.

Notre devoir, aujourd’hui, est de rappeler aux jeunes générations que cette guerre qui devait être « la der des ders » et qui mit à feu et à sang l'Europe est d'abord née de l'exacerbation des nationalismes, pour qu'elles en évitent à jamais les pièges. Cependant la France est en guerre aujourd’hui, l’Europe est en guerre, une guerre non conventionnelle, « une drôle de guerre » comme le disait l’ancien chef d’état-major des armées, le général de Villiers hier 10 novembre : une guerre contre le terrorisme islamiste. Mais rappelons-nous qu’à l'époque, en Europe la méfiance était générale : entre la France et l'Allemagne à propos de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine arrachées aux français en 1871; entre le Royaume uni et l'Allemagne pour la primauté industrielle, commerciale et maritime; entre la Russie et l'Autriche -Hongrie pour la domination des slaves du Sud; entre l'Allemagne et l'Italie et tous les autres parce que Berlin et Rome estiment avoir été privés de colonies.

Pour ne pas laisser écraser les Serbes, la Russie s'oppose à l’Autriche-Hongrie soutenue par l'Allemagne et théoriquement par l'Italie .C'est la Triple Alliance. La Russie est soutenue par la France et l'Angleterre .C'est la triple -entente. La course aux armements commence. L'engrenage est terrifiant : la machine à tuer se met en marche. Le piège se referme inexorablement. Certains historiens diront que l'Europe s'est sabordée, s'est suicidée en 1914.

Et aujourd'hui donc ? Les acteurs de cette guerre ne sont plus là : Lazare Ponticelli, immigré italien et dernier poilu français est mort le 12 mars 2008 à l'âge de 110 ans. Celui-là même qui avouait avoir très vite perdu le sens de la guerre « on se tirait dessus et on ne se connaissait pas. Pourquoi s'interrogeait-il ? C'est donc à nous qu'il incombe de mener un autre combat : celui de la transmission. Chacun d'entre nous a un rôle à jouer pour substituer la démocratie aux tyrannies, substituer la médiation et l'arbitrage aux conflits armés, même si s’armer est nécessaire pour éviter d’avoir à faire la guerre : quel paradoxe ! 

Faire émerger l'universelle fraternité des hommes. Aucun geste, aucune parole en ce sens n'est mineure.

Et si nos gouvernants donnaient l'exemple : il y a quelques 25 ans François Mitterand et Helmut Kohl se tenaient la main sur le champ de bataille de Verdun. En 2009, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ravivaient ensemble la flamme du tombeau du soldat inconnu. Nous pouvons aussi, soyez en sûrs, apporter notre pierre à l'édifice de la Paix. Aujourd’hui malheureusement, nous ne pouvons que constater l’inefficacité de l’Europe pour gérer les conflits difficiles du Moyen-Orient. Notamment en Syrie, en Irak.  A un an des élections européennes, nous avons plus que jamais besoin d’une Europe politique de la Défense.

Comme Victor Hugo, lors de son discours d'ouverture du Congrès de la Paix, le 21 août 1849 j'aimerais me prendre à rêver « qu'un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne."

 

 

Car pour l’art Adultes

23 septembre

 

Visite du lac souterrain de Saint Léonard puis visite et conférence de l'exposition Cézanne à la fondation Giannadda.

Journées du Patrimoine

Samedi 16 septembre

 

 

Granistel et les sortilèges de la forêt

Samedi 2 et dimanche 3 septembre

 

© Lily Grangier

Yokoso Iwate !

Lundi 21 août

 

La commune de Prévessin-Moëns a reçu lundi 21 août la visite d’une délégation de parlementaires japonais de la province d’Iwate. La préfecture d’Iwate, dans le Japon du nord, est en effet susceptible d’héberger sur ses terres le futur accélérateur linéaire qui devrait succéder au LHC.

La délégation de parlementaire est donc venue à Prévessin-Moëns pour s’enquérir des  problèmes culturels, sociaux, économiques et administratifs que la commune avait pu rencontrer avec l’arrivée du CERN en 1971 afin de se préparer au mieux à l’arrivée chez eux d’un flux similaires de scientifiques étrangers.  A l’aide d’une interprète, les parlementaires ont pu recevoir des réponses aux nombreuses questions qu’ils ont posées pendant près de 2 heures au 1er adjoint de la commune, ancien ingénieur au CERN. Un verre de l’amitié a clos la visite et des petits cadeaux ont été échangés. Cette visite était la première d’une série de discussions que la délégation a organisées tant avec des autorités françaises que suisses.

Fête nationale

Jeudi 13 juillet

 

Fête de la musique

Samedi 17 juin

 

Carnaval des écoles

Mercredi 12 avril

Inauguration Ecole ALICE

 

Samedi 11 mars l’école ALICE, nouvelle école primaire de la commune ouverte en septembre 2016, a été inaugurée par Aurélie Charillon et le Conseil Municipal, en présence de Benoît HUBER, sous-préfet de l’arrondissement de Gex-Nantua, Stéphanie Pernod-Beaudon, députée, Marilyne REMER, Inspectrice d’Académie, Frédérick BORDRY, directeur des accélérateurs et de la technologie du CERN et de nombreux maires et conseillers départementaux. 

Les familles ont pu visiter cette chaleureuse et accueillante école, nommée d'après l'expérience A.L.I.C.E du CERN, et admirer les dessins, peintures et inventions réalisés pour l’occasion par les élèves de toutes les classes. Grâce à la participation active et généreuse du CERN, des ateliers scientifiques ont été proposés aux plus jeunes et des interventions explicatives sur l’expérience ALICE données aux adultes. Madame Dieupart-Perruchione, directrice de l’école et son équipe enseignante, ainsi que l’équipe des parents du Sou&Co ALICE étaient heureux de voir ainsi leur école mise à l’honneur !